Avatar

La parole est à … Florian Breton, fondateur de MiiMOSA

UNE plateforme de crowfunding DÉDIÉE À L’AGRICULTURE ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE.

Face à l’intérêt croissant d’entreprises et d’investisseurs institutionnels sur les thématiques de transitions agricole et alimentaire, MiiMOSA lance le premier fonds de dette 100% dédié à ces sujets. Cette nouvelle classe d’actifs va permettre d’industrialiser le financement de projets agricoles, alimentaires et énergétiques, au cœur des enjeux du XXIème siècle. Ce fonds thématique permettra d’investir dans une multitude de projets en adéquation avec la mission première de MiiMOSA tout en garantissant un rendement économique.

De passage à Lille le 28 & 29 septembre, contactez-nous pour le rencontrer et échanger sur la création du fonds de dette. 

Mais tout d’abord, retour sur notre échange avec Florian, entrepreneur engagé et passionné. 

 

 

Logo miimosa

 

Quelle est l’origine de MiiMOSA ? 

J’ai créé MiiMOSA en 2015. Présent en France et en Belgique, MiiMOSA est une plateforme de financement participatif dédié à la transition l’agriculture et à l’alimentation.

Petit-fils de viticulteur et grand passionné du monde agricole, j’ai initialement choisi d’étudier le management à Marseille (Kedge Business School). J’ai ensuite débuté ma carrière professionnelles dans l’univers des médias et des contenus, à Londres puis Paris.

Finalement, en janvier 2015, je décide de retourner à mes premières amours en créant MiiMOSA avec l’ambition que la plateforme soit un révélateur et un accélérateur des transitions économique, sociale et environnementale de l’agriculture et de l’alimentation. Considérant que l’agriculture est une des solutions aux principaux enjeux du siècle (alimentation, santé, environnement, climat), nous avons lancé différents produits financiers permettant : d’accompagner des porteurs de projets qui souhaitent créer, développer ou diversifier leur activité agricole ou alimentaire, avec une démarche durable ; de démocratiser et d’encourager l’épargne et la finance responsables pour toutes et tous, en soutien de la nécessaire transition verte.

 

Quels types de projets accompagnez-vous et comment sont-ils sélectionnés ? 

Nous accompagnons des projets en don avec contrepartie : qui permet aux citoyens qui le souhaitent de soutenir des porteurs de projet et de bénéficier ainsi de contreparties exclusives (produits, séjours, expériences…). Les levées de fonds sont comprises entre 15 000€ et 150 000€en prêt rémunéré : qui permet aux personnes physiques et morales de financer l’agriculture et l’alimentation durables tout en percevant jusqu’à 7% d’intérêt sur leurs investissements ! Les levées de fonds sont comprises entre 15 000€ et 1 000 000€

MiiMOSA accompagne divers projets d’agriculture et d’alimentation : élevage, maraîchage, apiculture, viticulture, énergies renouvelables, épicerie vrac, brasserie, etc.

Chaque projet est soigneusement sélectionné par un comité d’experts afin de s’assurer de la capacité des porteurs de projet à rembourser les investisseurs. Le comité d’investissement procède alors à : analyse de la gouvernance de la société, de sa structure financière, des entrepreneurs, de la faisabilité du projet ainsi que de ses démarches de transition.

 

Combien de projets sont financés par an et par quel moyen (particuliers, institutionnels…)?  

Depuis sa création, MiiMOSA a accompagné plus de 3 000 projets, un record mondial pour une plateforme thématique, et collecté plus de 30 millions d’euros. Un large écosystème partenarial et une importante dynamique se crée autour de MiiMOSA, puisque depuis le début de l’année, et en dépit de la crise que nous traversons, ce sont en moyenne et chaque mois plus de 100 projets qui sont accompagnés pour près de 2 millions d’euros de financement.

Pour financer les projets, tous les acteurs sont mobilisés : les particuliers (une communauté de plus de 220 000 personnes) mais aussi les entreprises (Carrefour, Blédina, Loréal, etc), fonds, family offices, etc.

 

Quel est votre modèle économique ? 

MiiMOSA se rémunère en prélevant un pourcentage sur le montant de la collecte. Cela n’est donc pas perceptible du point de vue des financeurs.

Pour les dons avec contrepartie, la commission est de 8%.

Pour les prêts rémunérés, la commission est de 4%.

 

Quels sont vos projets de développement pour les prochaines années ? 

Notre principal objectif est de poursuivre le changement d’échelle de notre activité et d’impact en apportant, d’ici à 5 ans, près de 500 millions d’euros de financement à la transition de notre thématique.

Pour ce faire, et en réponse aux nombreuses sollicitations que nous avons des family offices, institutionnels et entreprises pour accéder à la nouvelle classe d’actifs que nous avons créée, MiiMOSA lancera d’ici à la fin de l’année le 1er fonds de dette dédié à l’agriculture et à l’alimentation (doté de 50 millions d’euros, dans un premier temps).

 

Quel avenir pour le financement participatif ?

Le marché du financement participatif a connu un très important essor durant les dernières années car il répond à l’envie, chez les citoyens et les institutionnels, de s’engager dans le financement de l’économie réelle. En dépit de sa forte croissance, particulièrement avec les instruments de crédit, la France est tout de même très loin de la dynamique du marché britannique, 7 fois plus important avec près de 5 milliards d’euros de financement par an. Notre marché évolue, se structure et accélère : avec l’arrivée des institutionnels, entreprises, fonds, les plateformes vont transformer l’industrie de la finance et sont, de ce fait, une partie du sens de l’histoire.

 

Florian Breton

 

chiffres clés miimosa