Avatar

La microfinance où comment soutenir les petits entrepreneurs ?

La microfinance regroupe des produits et services financiers à destination des plus pauvres, en particulier les micro-entrepreneurs. Elle fait notamment référence au microcrédit, qui est l’outil le plus utilisé. La microfinance vise à transformer les personnes en situation de précarité en créateurs de richesse, réduire la pauvreté et les fractures sociales, tout en contribuant à l’atteinte des ODD (Objectifs de Développement Durable).

Au-delà d’un simple accès au crédit pour les personnes exclues des circuits bancaires traditionnels, et depuis l’adoption des ODD en 2015, l’offre de la microfinance se diversifie. Les acteurs du marché proposent des services extra-financiers tels que des services de santé, d’agriculture, d’éducation, d’énergie ou d’habitat.

Les origines de la microfinance remontent aux années 1980 avec l’action du professeur Muhammad Yunus. Ce prix Nobel de la paix a popularisé cette démarche au service des plus pauvres, avec la fondation de la première institution de microcrédit au Bangladesh : la Grameen Bank.

Depuis, la microfinance s’est développée et structurée au point d’atteindre un portefeuille de crédit estimé à 124 milliards de dollars. A fin 2018, la microfinance compte 140 millions d’emprunteurs dont 80 % de femmes, principalement en Amérique latine et Asie du Sud.

Source : Baromètre de la microfinance 2019

Il existe de nombreux acteurs développant la microfinance. Les plus connues sont les Institutions de Microfinance (IMF). Ces institutions sont en partie financées par des investisseurs publics et privés. Les investisseurs publics les plus reconnus sont la Banque de France ou l’Agence Française de Développement (AFD). Les investisseurs privés peuvent quant à eux, être investis en directs ou via des fonds d’investissement spécialisés en microfinance. On parle de véhicules d’investissement en microfinance (VIM), qui fédèrent de nombreux investisseurs soucieux d’avoir un impact social positif !

Les acteurs de la microfinance agissent à différentes échelles, principalement dans les pays en voie de développement.

L’ADIE (Association pour le Droit à l’Initiative Economique)

A l’échelle nationale, l’ADIE est un acteur de référence. Créé il y a 30 ans en France, cette association finance et accompagne ceux qui souhaitent créer leur entreprise, faute d’accès au crédit bancaire conventionnel. L’ADIE a ainsi contribué à la création de 14 860 emplois en 2019, permettant de sortir de la pauvreté 84% des personnes financées.  [cf. l’interview de Marc Olivier, directeur financier de l’ADIE, sur notre blog].

Cette initiative en a rapidement inspiré d’autres en Europe, qui compte aujourd’hui plus de 450 institutions de microfinance pour un encours total de 3.2 milliards d’euros.

Le fonds Helenos

Le fonds Helenos de la société de gestion Inpulse est un bel exemple de véhicule européen d’investissement en microfinance. Ce fonds de capital investissement s’est donné pour mission le soutien de PME en Europe de l’Est, grâce au microcrédit. Il vise à promouvoir l’inclusion sociale, à lutter contre le chômage et à contribuer au développement local et régional en Europe.

la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement)

D’autres acteurs œuvrent pour l’inclusion financière à l’échelle internationale. C’est le cas de la SIDI (Solidarité Internationale pour le Développement et l’Investissement), créée en 1983 par le CCFD-Terre Solidaire. Elle apporte notamment son soutien à la finance communautaire, aux organisations de producteurs et aux entreprises agricoles rurales. Depuis sa création, elle a touché 7.1 millions de bénéficiaires à travers le monde et a investi 36.5 millions d’euros.

Ainsi, l’impact de la microfinance dans le monde est considérable et celle-ci joue un rôle très important dans la lutte contre le chômage et la précarité. Ne dit-on pas que les petits ruisseaux font les grandes rivières ?

Noiret Patrimoine soutient les acteurs de la microfinance via l’épargne de ses clients.

Envie de contribuer à la microfinance ? Contactez-nous !