Finance Solidaire : Le baromètre 2018

Chaque année nous attendons, avec une certaine appréhension, les chiffres de la finance solidaire… Finansol et La Croix ont enfin rendu leur verdict en publiant le baromètre 2018.

Et non sans surprise, 2018 s’avère être une nouvelle année de croissance !

La preuve en chiffres :

– Un encours total de l’épargne solidaire à 12,6 milliards d’euros

– Une hausse de +8,7% de l’encours comparativement à 2017

 – 423 000 nouvelles souscriptions en 2018

Une belle performance dans un contexte financier défavorable !

Cependant, malgré ces 8,7 points de croissance par rapport à 2017, l’année 2018 a été marquée par un ralentissement de la croissance (+18% en 2017), due aux évolutions et incertitudes de la fiscalité :

– La suppression de l’ISF a fait chuter les souscriptions des particuliers de 40%

– La mise en place du prélèvement à la source a créé une vague d’incertitude fiscale

Cet environnement fiscal pour les particuliers a pesé sur la croissance de la finance solidaire, heureusement compensé par les investisseurs institutionnels, avec :

– Une augmentation de +4,7% des fonds investis en finance solidaire

– Dont +16,8% collectés en direct par les entreprises solidaires

– Et une croissance de +8% de l’épargne salariale solidaire

Ainsi, le rythme de croissance nous prouve une nouvelle fois qu’une tendance de fond est en place et que la finance solidaire continue d’innover pour toujours plus d’impact.

Zoom sur l’impact de la finance solidaire 2018 :

En 2018, la finance solidaire c’est 1 milliard supplémentaire qui a permis le versement de 4,1 millions d’euros de dons aux associations et 367,4 millions d’euros de financement aux acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Avec pour impact :

– 48 000 emplois créés

– 3 050 personnes relogées

– 22 600 foyers approvisionnés en électricité verte

– 70 acteurs économiques des pays en développement soutenus

Ce baromètre de la finance solidaire nous montre ainsi que maximiser l’impact social de nos placements est possible et que de plus en plus de français s’y sont engagés !!

Marc-Antoine NOIRET

(Source texte et image : Finansol/La Croix – Finance Solidaire le baromètre)